Matinée Café-Aventure avec les concessionnaires de la marque Ural

Ce café aventure : découverte Ural a eut lieu le 1er juin 2024 chez les concessionnaires français. D’ailleurs, ils se comptent sur les doigts de la main d’un menuisier maladroit. Et pour cause, il en existe seulement 8 ! Sachant ça, comment faire découvrir la marque aux curieux ? Ural propose un élément de réponse avec le café aventure. Cette matinée portes-ouvertes combine essais de nouveaux modèles, découverte de la marque et de beaux moments d’échanges. Certains membres de notre association sont allés y faire un petit tour et vous racontent tout ça.

Liste des concessionnaires ayant organisé cet événement :

Un Café aventure, qu’est-ce que c’est ?

À mi-chemin entre la matinée portes-ouvertes et le petit-déjeuner entre potes, le Café Aventure est une bonne occasion pour découvrir les nouveaux modèles de la marque Ural. En effet, tous les concessionnaires ont joué le jeu en cette journée du 1er Juin.

À qui s’adresse ce café aventure ? Aux curieux intrigués par le trois-pattes soviétique ainsi qu’aux uralistes érudits souhaitant comparer leurs vieilles mémères à carbus avec les nouveaux modèles injectés. Parce que oui, l’Ural est un véhicule, mais c’est avant tout un état d’esprit centré sur le partage ainsi qu’une communauté de passionnés.

Cette rencontre est donc propice aux échanges entre frileux du sidecar, curieux de la marque et uralistes aguerris. Le hic selon nous ? Pour être tout à fait fidèle à ses racines sibériennes, nous aurions préférés un vodka-bortsch plutôt qu’un café-croissant. Mais bon, tout le monde n’y semble pas prêt à 9h du mat’.

Uralistan a rencontré le nouveau concessionnaire R’biers moto

Les concessionnaires Ural ne sont pas légion dans l’hexagone. Et force est de constater que notre région grand ouest est fort mal servie. Notre merveilleuse surprise ? Un revendeur vient d’ouvrir en Vendée, aux Herbiers ! Bon alors, certes, un Brestois doit toujours parcourir presque 400 bornes pour acheter un sidecar Ural, mais disons qu’il y a du mieux…

Nous voilà devant les portes de R’biers Motos. Un Ural flambant neuf à la robe orangée/terracotta trône fièrement devant la devanture. “Louez-moi”, indique le sticker sur le panier. La démarche est louable mais plutôt étonnante lorsque l’on sait que la conduite d’un sidecar nécessite un temps d’apprentissage certain. Bref, nous entrons. L’accueil ? Super chaleureux. Le tenancier nous offre café et croissant de bon aloi – bah oui, c’est un peu le thème – puis nous échangeons longuement à propos de la marque Ural.

Ce qu’on adore ? La raison qui l’a motivé à devenir concessionnaire officiel de la marque Ural. En fait, un client qui est l’heureux propriétaire d’un trois pattes lui a fait remarquer qu’entreprendre un aller-retour Vendée -Provence pour une révision, bah ça le gonflait. Toujours le même client lui a donc gentiment fait comprendre que ça serait arrangeant qu’il devienne concess. Et paf ! Un coup de fil à Seb, une formation mécanique et une livraison d’un Ural neuf plus tard, voilà que R’biers Moto rejoint officiellement la marque. Une belle histoire, non ? Au passage, nous apprenons que ce garage est en charge de l’entretien des Urals du Puy du Fou depuis plusieurs années. Une lourde responsabilité.

Le partage et les rencontres comme ADN

Un side-car Ural ne laisse pas indifférent. À la fois curieux et dubitatifs, plusieurs personnes se groupent autour du valeureux trois-pattes. Rapidement et naturellement, les échanges se déclenchent entre novices et érudits. Particularités à la conduite, histoire, fiabilité, les questions fusent. Les Uralistes en présence ? Nous (Uralistan) et Jean-François, qui vient d’acheter son sidecar à Classic Bike Esprit en Provence.

Jérémy en a profité pour tester un modèle de sidecar Ural 2023

C’est l’heure de l’essai de ce millésime 2023. Ce qui nous choque en premier ? Le silence et la nervosité/puissance. Habitués au barouf de Gobi (un ranger à carbus de 2011), nous ne sommes pas sûrs d’avoir vraiment allumé le moteur. Premiers tours de roue et premier constat : ça freine ! Les trois disques sont notoirement plus efficaces que notre système hybride tambour et disque. Nous jouons alors au jeu des 7 différences entre ce 2023 et notre 2011. Injection, freinage, échappement, transmission, filtre à huile, boite à air, sellerie… Les améliorations sont nombreuses mais difficilement notables pour un œil non-averti.

Travelstrom a rendu visite à Alternative side-car

Aujourd’hui les concessions URAL organisaient une matinée café aventure. C’est la bonne occasion pour aller découvrir Alternative side-car en région parisienne. Parler aventures, partager des anecdotes de voyage autour d’un café-croissant. Nous avons passé un excellent moment plein de sourires ensoleillés au delà de la grisaille météorologique.

Conclusion de ce premier café aventure Ural ? Une très bonne expérience ponctuée de découvertes et d’échanges. D’ailleurs, ce devrait être un évènement plus régulier. En effet, la force Ural, c’est sa communauté, alors créer des rencontres plus fréquentes entre passionnés aurait vraiment du sens. À bon entendeur !

—-> Si vous aussi vous avez profité de cette matinée conviviale chez un concessionnaire Ural, partagez votre expérience avec nous en commentaire ou sur notre forum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *